Le Bulletin de Gecko


Voir aussi : Liste des Bulletins



LE SAVIEZ-VOUS ?


Faire son compost, pas si compliqué !


















 

Faire son compost, pas si compliqué !

Dans quoi faire le compost ?

Le silo couvert est plus approprié dans notre région afin de pouvoir gérer au mieux le taux d’humidité. Il sera placé à l’ombre ou la mi-ombre.

Vous pouvez contacter votre mairie, certaines communautés de commune en proposent à des tarifs intéressants et certaines grandes agglomérations les offrent à leurs résidents.

Dans le commerce vous trouverez des versions en plastique, en bois, en acier galvanisé

Vous pouvez aussi les réaliser vous-même aves des palettes récupérées par exemple.

Quoi mettre dans le compost ?

« Un peu de tout » en mélangeant systématiquement le compost dès que l’on fait un apport.

Il est tout de même préférable d’équilibrer les apports ainsi : environ un volume de matière  carbonée pour deux volumes de matière azotée.

Les déchets "carbonés" sont secs et structurants (essentiellement, des déchets de jardin, plutôt ligneux, carton brun, essuie-tout) et les déchets "azotés" sont humides, mous et parfois verts (déchets de cuisine, tontes, feuilles fraîches).

Sont à éviter : huile, plantes malades, papier glacé ou avec beaucoup d’encre.

Plus les déchets sont coupés en petits morceaux, plus le processus de décomposition sera rapide.

Pour que tout ce passe bien il faudra veiller à l’aération, en mélangeant à chaque apport (placer une fourche à coté de votre composteur), en le retournant régulièrement. Il faudra être attentif à l’humidité qui doit être présente, mais sans excès.

Quelques indices :

Le compost est froid, brillant, collant et odorant, il y a des petites mouches : il y a un excès d’eau, brassez et incorporez des déchets « carbonés »

Le compost est chaud avec des paquets qui se défont, il ne se passe pas grand chose : il est trop sec, brassez et arrosez en même temps, puis veillez à apporter un peu plus de déchets "azotés"

Les branchages se décomposent plus lentement, vous pouvez les fragmenter avant de les placer dans le compost

Quand utiliser le compost ?

Lorsque le compost est mûr, il est prêt à être utiliser. A ce stade il doit présenter une couleur brune à noire, dégager une odeur d’humus forestier et ne présenter plus aucun morceau reconnaissable. Il faudra compter environ 9 mois à un an.

Comment utiliser le compost ?

Il va de façon générale améliorer la structure et la fertilité du sol

Dans le potager, il peut être largement utilisé pour réactiver et entretenir la vie du sol. Il sera incorporé par griffage (environ 3 kg / m2 dans les 5/10 premiers cm) ou placé en paillis au pied des légumes à fruits.

Au jardin d’ornement, au moment de la plantation  (20 % dans le trou de plantation) ou en surface (2 cm) au pied des plantations

En paillis pour protéger le sol (3 à 5 cm sans mélanger)

Il sera utilisé aussi pour enrichir et  « réanimer » la terre des plantes en pot, qui a tendance à vite s’épuiser.


 Le compost pour piéger le carbone ? (source revue Silence N°439)

« Une étude réalisée en Californie montre que la réalisation de compost à grande échelle par la collecte sélective des ordures et leur épandage dans les champs est très efficace. En épandre sur 5 % de la surface des pâturages de l’Etat permettrait d’emmagasiner chaque année l’équivalent de ce qui est émis par les industries agricoles et forestières : 8 tonnes équivalent CO2par an et par hectare. Conséquences secondaires : l’augmentation du taux de matière organique diminue considérablement les besoins en eau et augmente la production d’herbe »

 

Guide « Utiliser ses déchets verts et de cuisine au jardin » par l’ADEME :

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-utiliser-dechets-verts-et-cuisine-au-jardin.pdf
Illustration dessin : ADEME

Site à consulter :

Réduisons nos déchets : http://www.reduisonsnosdechets.fr/particuliers/je-passe-laction/je-fais-du-compost

Lecture :

Compost et paillis – Editions Terre Vivante : http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/200/jardin-bio/conseils-d-expert/458-composts-et-paillis.htm

Je réussis mon compost et lombricompost – Editions Terre Vivante :

http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/164/jardin-bio/facile-et-bio/458-je-reussis-mon-compost-et-lombricompost.htm





Voir aussi : Liste des Bulletins